Principes Philosophiques

 

le yin yang

Engendré par le Tao

Voie universelle, cadre de la vie, générateur des métamorphoses, le principe des générations et des destructions.

De même essence, égaux, interdépendants, ne peuvent exister l’un sans l’autre, se conditionnant l’un l’autre, l’un pouvant influencer l’autre, l’autre se transformant en l’un.

« Le Yang a sa racine dans le Yin.

Le Yin a sa racine dans le Yang

Sans Yin, le Yang ne peut se développer.

Sans Yang, le Yin ne peut exister. »

Les 5 éléments wu xing

Théorie de l’époque ZHOU ( royaumes combattants ) a d’abord été indépendante de celle du yin yang, mais les deux principes furent très vite réunis dans un système unique. Les 5 mouvements correspondent aux manifestations terrestres liées aux saisons.

On les représente sur un cercle se succédant dans le sens des aiguilles d’une montre.Les éléments s’enchaînent  selon 2 principes

L’ ENGENDREMENT :
le bois en vert engendre le feu rouge , la terre en jaune, le métal et l’eau

LE CONTRÔLE

le bois contrôle la terre à l’image de l’arbre qui s’enracine et maintient la terre

le feu contrôle le métal , on imagine l’outil, l’arme travaillée, transformée par le feu

la terre contrôle l’eau , on visualise la terre absorbant l’eau

l’eau contrôle le feu, évite l’embrasement .

Dans la pensée chinoise, les 5 éléments ne sont pas seulement des substances chimiques mais des forces ou influences cosmiques étant en correspondance avec toutes sortes de choses reliant la nature, l’Homme, les saisons , orientations, saveurs, aliments, organes du corps, activités humaines, vertus, nombres, couleur, sons, odeurs…

Par abstraction , ils ont servi à expliquer l’univers tout entier et joué un rôle important dans les conceptions religieuses et politiques tout au long de l’Histoire.

Ce mécanisme maintien idéalement un état d’équilibre et d’harmonie. Cette théorie trouve son application en MTC. Elle sert à comprendre la physiologie et pathologie du corps humain, les relations réciproques entre les organes , à guider la pratique clinique, le diagnostic et le traitement.

Quelques exemples de correspondances: