L’Acupuncture Chinoise et la Moxibustion

La santé est l’état naturel de l’univers, celle de l’Homme n’étant qu’une manifestation particulière de la santé du ciel et de la terre.

Celle -ci résulte de l’équilibre entre le yin et le yang et le fonctionnement harmonieux des 5 éléments. Lorsque l’équilibre est rompu, qu’il y a dysharmonie entre l’homme et son environnent alors la maladie apparaît.

L’acupuncture  chinoise aura pour fonction de restaurer l’harmonie.

Le principe étant d’insérer de fines aiguilles dans des points précis situés sur le trajet de méridiens d’acupuncture.

A l’époque moderne ces aiguilles sont stériles et à usage unique.

NB: Il ne s ‘agit en rien d ‘acupuncture médicale donc ces aiguilles ne permettent ni d ‘injecter quelque chose ni d ‘extraire quelque chose .Elles ne sont pas insérées sur  le trajet des nerfs où dans les muscles mais bien sur le réseau énergétique des méridiens.

Il est également possible de presser les points  d’ acupuncture , on appellera cette pratique digipuncture ou acupression.

Chacun des 365 points d’acupuncture répertoriés à sa propre fonction et les associations de ceux ci donne lieu à un bilan personnel et unique.

LA MOXIBUSTION

Le moxa est composé d’une plante : L’ ARMOISE séchée et réduite en poudre.

La moxibustion a pour fonction d’améliorer la circulation de l’énergie dans les méridiens en chauffant l’armoise et en l’approchant des points d’acupuncture, certaines méthodes consistent également à poser l’armoise en poudre sur l’aiguille.

Elle augmente la force yang du corps, élimine le froid, réchauffe l’utérus, arrête l’hémorragie, fait circuler le sang…