Médecine Traditionnelle Chinoise

Un peu d’Histoire

Ce sont des indices archéologiques , comme les inscriptions sur les carapaces de tortues, sur des os où des aiguilles d’acupuncture en pierre qui témoignent d’une médecine primitive remontant à plus de 3000 ans.

Cependant c’est à l’époque printemps et automne et des royaumes combattants ( 770-221 av ) que la médecine chinoise acquiert sa cohérence en devenant une médecine savante.

La plupart des concepts théoriques fondamentaux sont élaborés à cette époque comme le yin/yang , les 5 éléments, le Qi.

C est également à cette époque que nous pouvons attribuer les origines du plus ancien ouvrage de médecine chinoise «  le classique interne de l’empereur jaune » HUANG DI NEI JING.

Celui- ci, réorganisé tout au long de l’histoire et de multiples manières est considéré comme l’ouvrage indispensable, le point de départ de tous les développements théoriques et de nombreux courants médicaux.

La majorité des médecins célèbres sont partis de cette référence incontournable.

Quelques noms célèbres :

SHEN NONG

C’ est un des empereur mythique, fondateur de la civilisation chinoise, a qui on attribue le 1er traité de matière médicale classique qui contient plus de 365 substances médicinales servant de base à la pharmacologie chinoise.

BIAN QUE

C’est le premier a avoir eu une biographie dans l’histoire chinoise.

il écrivit deux ouvrages : livre des HAN et classique des difficultés

Il est expert en diagnostic notamment en observation et palpation des pouls c’ est un contemporain  d’Hippocrate.

HUA TUO ( 141-208 )

C’est le grand chirurgien qui selon la légende est considéré comme le premier ayant pratiqué la chirurgie abdominale.

Inventeur d’un des 1er anesthésiques ( Ma fei san poudre de chanvre bouillie), c’ est a lui qu’on attribue la création de l’unité de mesure des cuns proportions et le jeu des 5 animaux ( Qi Gong thérapeutique encore pratiqué de nos jours).

LA MTC EN FRANCE EN EUROPE

L ‘occident découvre la Médecine chinoise à partir du 16 ième siècle par l’intermédiaire des missionnaires jésuites .

Au 17 ième et 18 ième siècle de nombreux ouvrages médicaux évoquent les techniques de diagnostic et de traitement de l’extrême orient.

Au 19 ième siècle ce sont les diplomates qui jouent un rôle important dans

l ‘importation de l’acupuncture.

Celui dont l’influence est la plus déterminante est

GEORGES SOULIE DE MORANT

après avoir été consul de France, en Chine introduisit les 1ers fondements de cette discipline.

On lui doit son fameux traité qui le rendra célèbre :

traité de la vraie acuponcture chinoise »

Parallèlement, il écrit de nombreux ouvrages sur la chine et sa civilisation.

—————————-

Liens avec la médecine occidentale

En France, en 2004 l’HAS a publiée un rapport sur l’acupuncture la déclarant efficace dans plusieurs maladies :

– énurésie

– syndrome anxio dépressif

– asthme, rhinite

– nausées et vomissements (femme enceinte)

– traitement de la douleur – addictions

– etc..

Le Qi Gong et le Taï Chi Chuan sont également pratiqués en milieu hospitalier et en maison de retraite.

La méditation connaît également un grand essor en Europe, initié par les Américains avec la « Méditation pleine conscience » qui a prouvé son efficacité dans les dépressions, le stress, les difficultés d’attention, l’insomnie, les douleurs chroniques. Elle est enseignée dans les facultés et utilisée à l’hôpital. De nombreuses études sont en cours pour tenter de comprendre comment la méditation agit sur notre cerveau. Mathieu Ricard a écrit un livre sur le lien entre méditation et neurosciences.

L’acupuncture est enseignée dans des facultés de médecine dans le cadre d’un DIU accessible aux médecins et aux sages femmes (Paris, Nantes, Montpellier, Strasbourg, Bordeaux, Lyon).

Par ailleurs la MTC est enseignée dans de nombreuses écoles privées, ouverte à tous, réunies en fédération, qui œuvre à la reconnaissance d’un diplôme national.